Le Mont Racine

Quand on arrive au sommet du sentier des statues (voir article précédent), on peut continuer la balade jusqu’au Mont Racine. Et, vous pouvez me croire, cela vaut le coup. Le Mont Racine culmine à 1439 mètres d’altitude et le sentier qui mène au sommet est jalonné de sapins avec les branches qui touchent par-terre comme on en voit qu’en Suisse. Il y a beaucoup de sentiers et les randonneurs y sont nombreux.

Le Mont Racine

Après on entame une agréable montée à travers l‘alpage jurassien, à droite on plonge sur une vallée largement ouverte avec comme toile de fond au loin le Chasseron, le creux du van ….On découvre la flore abondante en ce mois de mai (boutons d’or, gentiane, gentiane printanière….)


Une fois, arrivés au sommet, une vue circulaire, dégagée, s’ouvrira à vous. Avec le lac de Neuchâtel et les cimes enneigées (par temps clair) des Alpes.



Le sommet du Chasseral, à gauche, nous tend les bras. Magnifique paysage qui finalement valait bien quelques petits efforts.

Maintenant, il est tant de redescendre. Nous pourrions faire le détour par tête de Ran, mais nous choisissons de faire le même chemin.

Publicités

3 commentaires sur “Le Mont Racine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s